Quelle est la bonne puissance pour un aspirateur ?

null

Principes de base à lire pour comprendre ce qu’est la puissance d’un aspirateur : puissance totale, dépression et débit d’air, consommation énergétique

Quand on pense à acheter un nouvel aspirateur pour entretenir au mieux sa maison, l’on pense de prime abord soit au type d’aspirateur que l’on désire posséder, soit à la puissance de ce dernier. C’est de cette deuxième hypothèse dont il est question dans cet article, nous ne nous questionnerons en effet pas quant au choix du bon type aspirateur.

Tout d’abord, il faut bien comprendre qu’un aspirateur disposant d’une grande puissance ne vous est pas forcément adapté, et que la seule puissance d’un aspirateur ne suffit pas à démontrer sa qualité. Tant que l’on parle d’aspirateurs de qualité, les aspirateurs traîneaux Hoover sont idéaux pour le nettoyage quotidien de votre maison.

Ceci étant dit, il convient de distinguer la consommation en Watts et la puissance utile de l’aspirateur, en effet, les deux sont bien distincts. La puissance utile est le rapport entre débit d’air et dépression, l’un et l’autre permettant de comprendre la capacité de l’appareil à déplacer les impuretés et à les attirer jusqu’au réservoir de l’aspirateur, tandis que la consommation en Watts est la consommation énergétique de l’appareil.

C’est à cette interaction entre dépression et débit d’air à laquelle il faut être attentif lorsque l’on choisit son appareil, et avant tout, bien déterminer la situation dans laquelle l’on se trouve et l’utilisation que l’on compte en faire. En effet, utiliser un aspirateur inapproprié à votre environnement pourrait l’endommager ou, plus simplement, être inutile.

La dépression, exprimée en kilos pascals, témoigne de la capacité de l’appareil à aspirer la poussière.

Le débit d’air, exprimé en décimètre cube par seconde, témoigne quant à lui de la capacité de l’appareil à déplacer la poussière aspirée du sol pour l’amener jusque dans le réservoir.

Quelle puissance choisir pour votre aspirateur ?

Une fois que vous avez compris la nuance entre dépression et débit d’air, qui forment ensemble la puissance totale, vous êtes fin prêts à bien saisir le sujet.

Pour les sols particulièrement difficiles, comme les moquettes par exemple, l’on estime que le rapport idéal entre la dépression est le débit d’air est de 40 kilos pascals pour 40 décimètre cube par seconde. N’exagérez pas lors de votre achat sur la puissance de votre appareil, puisqu’une puissance utile trop importante peut être source d’ennuis, celui-ci pouvant par exemple être plaqué au sol et vous demander une plus grande force pour le déplacer, vous fatiguant inutilement.

Pour les sols plus simples, plus lisses, comme le parquet de votre appartement ou votre carrelage, il est estimé que le rapport idéal entre dépression et débit d’air est de 20 à 35 kilos pascals pour 36 décimètres cubes par seconde.

Pensez néanmoins bien à adapter ces valeurs selon ce que votre appareil va être amené à aspirer : s’il y a un nombre important de poils, par la présence d’animaux par exemple, une puissance plus grande peut être appréciable.

Quant à la consommation électrique en watts, elle n’est pas particulièrement impactante dans votre choix. Choisissez une puissance située entre 1800 et 2400 watts selon l’intensité d’aspiration nécessaire et votre régularité.

L’intérêt des accessoires pour votre appareil

Il est important de prendre soin des accessoires de son aspirateur et de l’équiper convenablement. C’est le cas, notamment, de la tête d’aspiration, qui doit être bien maniable, avoir une forme appropriée à celle de vos murs, et la brosse doit avoir des poils très répartis et solides.

Ces accessoires permettent d’exprimer le plein potentiel de la puissance de votre aspirateur.

Voir aussi

Newsletter